La préparation du sol | Le semis | L’entretien d’une prairie fleurie

La préparation du sol | Le semis | L’entretien d’une prairie fleurie

L’installation et le maintien d’une prairie fleurie demandent une approche spécifique et une gestion adaptée. Voici quelques trucs et astuces afin d’aboutir au meilleur résultat.

La préparation du sol

  • Faites en sorte d’avoir une couche supérieure de 30 à 40 cm, indemne d’adventices.
  • Après la préparation du sol, effectuez deux ou trois faux semis pour minimiser la présence d’adventices dans le mélange de fleurs.
  • Créez un lit de semis fin et bien émietté, recouvrir les sols lourds par une petite couche de sable.

Le semis

  • Semez conformément à la densité et la période de semis recommandées.
  • Effectuez un semis superficiel à la volée d’un geste ample ; roulez légèrement. Associez aux semences du sable blanc sec pour augmenter la quantité.
  • Rajoutez éventuellement des semences d’espèces annuelles pour avoir plus de couleur la première année.

L’entretien

  • N’apportez pas d’engrais azoté. La végétation sera d’autant plus riche que le sol est pauvre.
  • Sur des sols riches, fauchez une première fois vers la mi-juin/ début juillet et encore une fois en septembre après la floraison pour stimuler la reprise de la floraison.
  • Fauchez les sols humides et les végétations herbeuses fleuries fin août/septembre.
  • Pour les sols secs à humides et pauvres, la fauche peut encore se faire en octobre.
  • Pour les sols très pauvres, la fauche n’est parfois pas nécessaire.
  • Fauchez à une hauteur de 10/15 cm afin de ne pas endommager les rosettes.
  • Laissez sécher/mûrir les résidus sur place et exportez-les par après.

Important :

  • Arrosez le terrain pendant les premières semaines pour favoriser la germination et la levée.

Le sol doit être préparé à temps !

La richesse du sol

Dans un sol trop pauvre, les plantes ne lèveront pas. Dans un sol trop riche, les plantes ne monteront pas en fleurs. Il est donc conseillé de faire analyser le sol afin de connaître le pH et l’azote disponible. Ces données permettront à nos spé- cialistes de vous aider à déterminer le mélange approprié. Cela augmentera les chances de réussite de votre prairie fleurie et vous fera épargner du temps et des frais.

Un sol indemne d’adventices

Avant le semis, il faut éliminer les adventices et les semences d’adventices. A cet effet, il est indispensable de pratiquer un faux semis. Après la préparation du sol, laissez lever les adventices et détruisez- les. Nos spécialistes vous donneront plus de renseignements sur la préparation idéale du sol.

Fertilisation

Il ne faut pas fertiliser les mélanges pluriannuels. Pour les mélanges annuels, un apport d’engrais approprié au bon moment peut s’avérer utile pour un résultat optimal.

Eau

Un manque ou un excès d’eau sont toujours néfastes. Un déficit se résout facilement par un arrosage ou des polymères hydrophiles. A contrario, si le sol retient trop l’eau, un drainage ou une aération du sol avec un améliorant de sol s’imposent. Pendant la période de la germination, un arrosage régulier peut augmenter les chances de réussite.

Attentes

L’aspect de votre prairie fleurie dépendra du terrain et de la période de semis. Le type de sol influera sur la germination et la croissance des fleurs, ainsi que la saison et les conditions climatiques. Un client averti en vaut deux…